Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères de la Bièvre
C:UsersravelDesktopvue UTVDM du ciel.jpg

Les installations techniques

L'Unité de Traitement et de Valorisation des Déchets Ménagers (UTVDM)

L’UTVDM fonctionne depuis 2012 et permet de diminuer de 30 % les tonnages à enfouir. Ce procédé de tri mécano-biologique a pour finalité de prolonger la durée de vie de l’ISDND dans le respect de la Directive Européenne sur les ISDND (99/31/EC). 

Le centre de tri

Après un premier tri effectué à la maison, les emballages collectés dans le conteneur jaune sont acheminés jusqu’à un centre de tri où ils sont triés par matériaux (plastique, acier, aluminium, briques alimentaires, cartonnettes). Une fois triés, les déchets sont stockés par balles de matériaux puis envoyés dans les usines de recyclage.
Depuis la fermeture en octobre 2015 du centre de tri manuel à Penol, les emballages (conteneur jaune) sont triés dans d’autres centres de tri de la région (actuellement à Grenoble). Ceci n’a aucune incidence sur le geste de tri des habitants et sur la collecte des points d’apport volontaire emballages, papiers, verre. Les traitements du papier et du verre restent inchangés.

L'Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux - ISDND

L’ISDND n’est autorisée à recevoir QUE les ordures ménagères (après traitement) et les encombrants des Communautés de Communes membres. Les ordures ménagères stabilisées préala-blement à l’UTVDM et les encombrants sont stockés dans des alvéoles d’environ 2 000 m2 et d’une profondeur d’environ 12 m. Le remplissage se fait par couches successives compactées.

L’enfouissement génère deux sous-produits :
• les lixiviats (eaux de pluie entrées en contact avec les déchets),
• les biogaz (gaz composé essentielle-ment à 70 % de méthane produit par la dégradation des déchets).
Depuis juin 2016, le biogaz capté est valorisé thermiquement (procédé Trans-vap’O).

L'installation de transit

La presse à balles permet de compacter les emballages recyclables par famille, issus du tri mécano-biologique en vue de leur expédition vers les usines de recyclage.

La plateforme de co-compostage

Sur la plate-forme de co-compostage, les déchets verts des déchèteries sont broyés grossièrement. Ce broyat est destiné aux agriculteurs qui le mélangent ensuite avec du fumier non paillé afin d’obtenir un amendement naturel pour leurs sols.